Bonjour,


Aujourd'hui, je vais vous parler de mon journal de l'année 2013, inspiré du project life. Vous vous souvenez peut-être qu'en 2011, j'avais commencé un album 365. Las, je l'ai laissé en friche au milieu de l'année : les photos sont développées, mais ne sont pas collées. Fin 2012, je me suis longuement interrogée sur ce que je voulais faire pour retracer mon année 2013. Et voici le résultat. Le support est un classeur "handbook" de studio calico, qu'il faut encore que je décore.

Today, let's talk about my everyday journal for 2013, inspired by project life. You may remember that I made an album 365 for 2011. I should say I tried to make ... because I stopped in the middle of the year. Photos are printed but not glued. At the end of 2012, I thought a lot on what to do for 2013. And here is the result. I've chosen a handbook from studio calico. I still have to decorate the cover.

 

18 mai journal lmscrap

 

J'aime beaucoup le concept du project life qui permet de scrapper différemment, tant sur le fond car on met des photos du quotidien, que sur la forme. La plupart des adeptes ont opté pour le système de pochettes dans lesquelles on glisse des cartes de 10 x 15 cms ou de 7,5 x 10 cms. Deux choses ne me plaisaient pas dans ce système. Premièrement, il est contraignant car il impose une taille précise pour les photos et embellissements. Deuxièmement, j'avais envie d'un projet très interactif, tactile, où l'on pouvait soulever des parties pour en découvrir d'autres, ce que les pochettes ne permettent pas.

Du coup, j'ai choisi un format différent pour faire quelque chose à mi-chemin entre l'art journal et le project life. Mon journal mesure 15 x 21 cms, c'est donc un format A5. Sur ma page d'introduction, je parle de mon absence de résolutions et du choix de "twinkle" comme leitmotiv pour mon année 2013.

I like the project life concept because it allows you to scrap in a different way, with everyday pictures. Most of the project lifers kept the pocket system with 4 x 6 or 3 x 4 journaling cards. I didn't like the idea of pockets, because you have, at least for each page, to stick to one design. I also wanted something more interactive, with hiden spots. So, I've chosen to make something between an art journal and a project life. My journal is 6 x 8. In my intro page, I talk about that I don't have any resolution for 2013 but "one single word". (see Ali Edwards)

 

18 mai journal lmscrap 2

Je consacre généralement une double page à chaque semaine, mais peux en ajouter d'autres si j'ai des évènements à mettre en lumière. Je peux aussi, en fonction de mes besoins ajouter des inserts. Ici, une petite pochette avec écrit "meilleurs voeux", dans laquelle j'ai glissé une copie des textos reçus pour le nouvel an.

I usually make a two pages week spread. I can add inserts or make another two pages if I want to highlight some events. Here in the small paper bag written "best wishes" I put a copy of the SMS I received on new year's eve.

 

18 mai journal lmscrap 3

Pour la première semaine, j'ai inséré une carte de format 10 x 15 qui fait de la publicité pour le club de gym auquel je me suis réinscrite cette semaine-là. Au recto, j'ai collé un article trouvé dans le journal sur le temps consacré en moyenne à internet.

For the first week, I inserted a 4 x 6 add card from my sports club. On the back side, I glued a newspaper article about the average time spent on the internet.

 

18 mai journal lmscrap 5

 

18 mai journal lmscrap 4

Cette semaine-là, j'ai fait également une double page pour garder un souvenir de mon rendez-vous du 4 janvier. Tout en bleu, pour aller avec ma robe, et aussi parce que j'avais en tête cette chanson "dream in blue". Bon, ça s'est mué en blues depuis, mais ce n'est pas grave. C'était un très chouette moment.

For this first week, I also made two pages about a date on the 4th of january I want to remember even if my dreams did not come true. My page is blue like the dress I wore on that day.

 

18 mai journal lmscrap 6

 

Le plus d'un tel format, c'est que les pages sont rapides et faciles à faire. On peut totalement laisser s'exprimer sa créativité et utiliser n'importe quel format de photos, d'embellissements ou de souvenirs. En particulier, c'est très simple d'y mettre des articles de journaux. Le moins, c'est que les pages sont vite remplies et on est limité en photos, sauf à multiplier le nombre de pages consacrées à chaque semaine. Ce que je ne souhaite pas pour ne pas me retrouver avec 10 classeurs pleins à la fin de l'année. J'y parle de ce que je fais, ce que je vois par exemple au cinéma, et surtout ce que je ressens. Voici les semaines 2 et 3.


The advantage of this format is that the pages are simple and fast to make. You can be really creative, using mixed media techniques and different sizes of pictures and embellishment. It is really easy to keep ephemeras and insert newspaper articles. The inconvenient is that the pages are small so you are limited in place, if you don't want to have dozen of albums at the end of the year. In this journal, I talk about what I do, what I see, for instance movies and what I feel. Here is week 2 and week 3  :

 

18 mai journal lmscrap 7

18 mai journal lmscrap 8

18 mai journal lmscrap 10


J'aime beaucoup ce journal de l'année 2013. Mais comme je continuais à baver devant les merveilles que certaines pouvaient faire avec leurs project life "traditionnel" sous forme de pochettes, j'ai décidé de m'y mettre aussi. Du coup, j'aurai deux projets pour 2013. Croyez-moi, on peut tout-à-fait commencer en cours d'année. Je vous le montre bientôt.


I do like this journal of my year 2013. But, as I was seeing awesome pages made with the pockets albums, I wanted to give a try to this "traditionnal" way to make project life. So I have two projects for 2013. You can decide to begin whenever you want. I will show you soon.